Eau potable
Eau potable des Portes de l'Entre-Deux-Mers

L'Eau, Elixir de nos vies !


L'Eau du SIEA des Portes de l'Entre-Deux-Mers, de par sa composition et sa pureté originelle, est comparable aux eaux en bouteille. C'est une eau d'ici, écologique et d’une qualité proche de l'excellence.

Elle est jusqu'à 1000 fois plus écologique que les eaux en bouteille (pas de plastique, circuit court), de 100 à 500 fois moins chère que l’eau en bouteille que vous trouvez dans le commerce et vous apporte vitalité en plus de tout ce qu'une eau apporte d'essentiel à la vie.

Plus de 80% des résidents des Portes de l'Entre-Deux-Mer la boivent tous les jours ! Un seul conseil : buvez l'eau du robinet !

D’où vient mon eau ?

Origine :

L’eau potable est puisée à l’aide de sept forages à plus de trois cents mètres de profondeur dans les eaux souterraines émanant de l’infiltration des eaux de pluie et de la fonte des neiges : c’est la nappe aquifère Eocène. L’eau de cette nappe arrive du Massif Central, elle a 20 000 ans ! Elle bénéficie du filtre naturel du sol et est donc exempte de toute pollution récente et présente en surface. En 2020, près de 1,650 millions de m3 d’eau ont été captés.

Pour protéger la qualité de ces ressourcess naturelles et éviter des traitements coûteux et complexes, un périmètre est défini autour de la zone de captage des eaux : il s’agit des périmètres de protection des captages.
Il existe trois niveaux de périmètres :

  •      le périmètre de protection immédiate est un espace clôturé autour du captage appartenant à la collectivité où toute activité est interdite,
  •      le périmètre de protection rapprochée est un espace plus large dans lequel pratiquement toute activité est interdite ou réglementée,
  •      le périmètre de protection éloignée est un espace encore plus large où de nombreuses activités sont réglementées,


La protection des captages permet, en partie, de mieux gérer les pollutions accidentelles et diffuses.

Traitement :

La désinfection de l’eau

Elle constitue une étape indispensable pour la fabrication de l’eau potable, puisqu’elle élimine tous les micro-organismes susceptibles d’être dangereux pour notre santé.

Il existe diverses méthodes de désinfection : les plus répandues sont la chloration, l’ozonation et la stérilisation aux rayons ultraviolets.

Le SIEA des Portes de l’Entre-Deux-Mers utilise la stérilisation par chloration qui assure un équilibre sur la totalité du réseau de distribution par son pouvoir rémanent. La stérilisation par le chlore ou chloration est le procédé le plus utilisé – simple et peu onéreux. Il consiste à injecter dans l’eau, de l’eau de javel, du chlore gazeux suivant un dosage précis. L’avantage des composés chlorés est leur effet rémanent, c’est à dire que leur action désinfectante persiste tout au long du réseau de distribution.

La déferrisation

Des traitements de neutralisation et d’élimination du fer ou du manganèse sont aussi nécessaires. La déferrisation consiste à éliminer l’excès de gaz carbonique présent dans l’eau, afin que celle-ci n’attaque pas la canalisation, du fait de son acidité. Des traitements sont mis en œuvre dès que les ressources présentent des taux excessifs en fer et en manganèse. Ces éléments, bien que nécessaires au corps humain, peuvent devenir, par des phénomènes d’eau trouble ou colorée, source d’inconfort pour l’usager.

Les fortes teneurs en fer n’ont pas d’effets directs sur la santé, mais provoquent des effets indirects néfastes pour le réseau ou pour les usagers (risque de corrosion des canalisations, neutralisation des désinfectants dans les réseaux, eau colorée rouge rouille qui tâche le linge et les installations sanitaires, goût métallique de l’eau).

La mise en place d’un traitement de déferrisation optimisé par le SIEA lui permet de distribuer une eau à l’équilibre calco-carbonique.


Distribution :

Après filtration et désinfection, cette eau potable est distribuée à plus de 9 800 abonnés sur les communes du SIEA via 300 km de réseau d’adduction.

Afin de parvenir chez chacun de vous, l’eau potable emprunte un circuit fait de multiples embranchements (réseau maillé) qui l’amène de l’usine de production d’eau potable jusqu’aux réservoirs d’eau (château d’eau), puis de ces derniers jusqu’à vos robinets. Des pompes de refoulement acheminent l’eau potable dans la partie haute du château d’eau où elle est stockée. Son élévation assure une pression suffisante dans tout le réseau et permet ainsi d’avoir “l’eau courante”.

Les réservoirs et châteaux d’eau représentent aussi une réserve d’eau potable pour les pics de consommation dans une journée (le matin, le midi, en soirée).  
L’eau est ensuite distribuée sur l’ensemble du territoire, que ce soit aux robinets, aux fontaines ou au niveau des bornes incendies.
Elle est utilisée tant comme eau de boisson que pour les besoins ménagers, agricoles, ou industriels. La distribution d’une eau destinée à être consommée au robinet ne peut avoir lieu qu’après autorisation du Préfet. Pour bénéficier de cette autorisation, l’eau doit satisfaire aux exigences de qualités définies par l’Etat. Le SIEA est responsable de la qualité de l’eau distribuée. Il a pour obligation de fournir de l’eau potable à la population locale.

Des contrôles sanitaires réguliers sont réalisés par les services de l’Etat afin de surveiller la qualité de l’eau distribuée. Tous les minéraux nécessaires à notre organisme sont présents sans excès, dans l’eau du robinet. Mise à disposition 24 heures sur 24, 365 jours par an, elle peut être bue sans modération et sans risque, tout au long d’une vie. Plus d’hésitation : buvez l’eau du robinet !

Nos installations

L’approvisionnement en eau sur le territoire du SIEA des Portes de l’Entre-Deux-Mers c’est :

 

canalisations

300 km
de canalisations de distribution

château d'eau

4
châteaux d’eau

réservoirs

8
réservoirs

forages

7
forages


En 2020, plus de 1,650 millions de m3 d’eau ont été prélevés.

Qualité

L’eau du robinet est en France l’aliment le plus contrôlé !

Chaque année, l’ARS (Agence Régionale de Santé) et le SIEA des Portes de l’Entre-Deux-Mers réalisent plus de 160 mesures. Ainsi, l’eau que vous buvez répond aux normes de qualité fixées par le Code de la Santé Publique.

La finalité de ces mesures de contrôle est de vérifier que la qualité de l’eau distribuée par le SIEA - mais également la qualité sanitaire de ses installations de production, de stockage et de distribution - répondent aux critères réglementaires. Des échantillons sont donc prélevés tout au long du parcours de l’eau, avant traitement, après traitement et aux points de distribution, jusqu’au compteur. Ils sont analysés par des laboratoires indépendants agréés et les résultats sont communiqués - à l’exploitant  (SIEA) - et à la direction de l’Agence Régionale de Santé (ARS), qui les transmet aux autorités locales (mairies et SIEA) responsables de la qualité de l’eau.

Les responsabilités

  • Le maire est responsable de la salubrité publique dans sa commune. Il se doit d’afficher les résultats des mesures d’eau transmises par l’ARS et présenter annuellement au conseil municipal un rapport sur la qualité et le prix de l’eau.
  • L’exploitant est le responsable direct de la qualité de l’eau distribuée qu’il est tenu de vérifier en permanence.
  • L’abonné est responsable de son réseau privé (à partir du compteur) qui ne doit pas être source de contamination du réseau public (pollution par retour d’eau, connexion de puits privés, …).
  • Le préfet : sous son autorité, les services de l’ARS assurent le contrôle sanitaire des eaux destinées à la consommation humaine.


Les analyses d’eau sur votre commune :

Les bilans de la qualité de l’eau par commune sur le territoire du SIEA, résultats du contrôle sanitaire des eaux destinées à la consommation humaine sont consultables sur notre site. Vous y trouverez l'ensemble des analyses pour une soixantaine de paramètres bactériologiques, physico-chimiques ou radiologiques :



 

Le cycle de l'eau

cycle eau

La sectorisation


L’eau est une ressource fragile que nous devons préserver. Le Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux Nappes Profondes de Gironde, révisé en 2013, pose les économies d’eau comme priorité d’action. Dans cet objectif, il impose la sectorisation des réseaux d’adduction d’eau potable. Cette approche permet de localiser mieux et plus vite les fuites pour être capable de réduire les volumes perdus au cours de la distribution.


Qu’est-ce que la sectorisation d’un réseaud’Adduction d’Eau Potable (AEP) ?

La sectorisation d’un réseau d’eau potable consiste à le diviser en zones distinctes (secteurs) sur lesquelles les volumes mis en distribution sont mesurés, enregistrés et transmis quotidiennement à un poste central.
Les différents secteurs sont équipés d’appareils de comptage (débitmètres ou compteurs) de manière permanente, à différents endroits stratégiques du réseau (production, station de traitement, stockage, nœud de distribution...).
La sectorisation est un outil qui permet, pour le suivi de son réseau d’eau potable, de changer d’échelle spatiale (échelle du secteur) et temporelle (information quotidienne au pas de temps horaire) et ainsi ouvre des perspectives dans la lutte contre les pertes.


Les objectifs de la sectorisation :

  • Permettre aux collectivités de bénéficier d’un outil simple et efficace pour connaître l’état et le fonctionnement de leur réseau d’AEP.
  • Bénéficier d’un outil permettant de déceler la présence de fuites à l’échelle d’un secteur.
  • Définir un plan d’actions contre les pertes et les fuites (exploitants et maîtres d’ouvrage).
  • Améliorer le rendement de son réseau.

 

La conception de la sectorisation mobilise :

  • le personnel technique du service public de l’eau potable;
  • le maître d’œuvre lorsque la collectivité n’a pas le personnel nécessaire;
  • et enfin l’exploitant.

Pour assurer la qualité de la sectorisation, il est nécessaire de s’appuyer sur un schéma directeur du système d’alimentation en eau potable

 

Tarifs

L’eau, en tant que ressource naturelle, n’a pas de prix - et pourtant elle est précieuse : c’est sa fourniture et son assainissement qui ont un prix.

Ce prix correspond aux coûts des services de fourniture d’eau potable et d’assainissement ainsi qu’à différentes taxes et redevances afin de financer la politique de l’eau (principe du pollueur-payeur). L’argent collecté permet de financer des actions de réduction de la pollution et de gestion durable de l’eau.

Le traitement des eaux destinées à la consommation, leur contrôle, et l’épuration des eaux usées ont un coût car les équipements doivent être perfectionnés et les opérations complexes et nombreuses. Plus l’eau a besoin de traitement, et plus son coût sera élevé.

Utilisateur de cette ressource, vous avez un rôle à jouer pour la préserver et agir sur son prix en participant à la diminution de son gaspillage et de sa pollution.


Consultez nos principaux tarifs eau et assainissement 2021 :
 

PRIX DE L’EAU POTABLE      
  € HT TVA € TTC
Abonnement annuel 62.74 5.50 % 66.19
Prix m3 eau 1.27 5.50 % 1.34

 

PRIX DE L’ASSAINISSEMENT COLLECTIF      
  € HT TVA € TTC
Abonnement annuel 75.63 10 % 83.19
Prix m3 eau 1.94 10 % 2.13

 

AUTRES TARIFS POUR L’ANNEE 2021      
  € HT TVA € TTC
Frais d'accès au service 50.00 5.50 % 52.75

 

Téléchargez l'ensemble de nos condition tarifaires 2021

FAQ

Retrouvez notre page questions/réponses. Cette page a pour vocation de répondre aux questions fréquentes que vous vous posez vis-à-vis de votre eau.

Elle est accessible en ligne à tout moment, même si le SIEA est fermé : vous pourrez trouver des réponses à toutes vos questions !

CLiquez ici, bonne lecture !

 

J'emménage

Pour profiter au mieux des services du SIEA et ne pas connaître d'embêtements et/ou complications lors de votre emménagement, nous vous conseillons de demander la création de votre contrat le plus tôt possible, et ce, même si l'eau coule déja au robinet lorsque vous entrez dans votre nouveau domicile !

Les démarches se déroulent ainsi :

  •  Assurez-vous que votre commune est bien desservie en eau par le SIEA des Portes de l'Entre-Deux-Mers (voir carte du territoire du SIEA et de ses compétences)
  • Téléchargez et remplissez sur notre page "démarches en ligne" le formulaire d'abonnement ou contactez nos services au 05 56 20 76 93 ou écrivez-nous via le formulaire de contact du site
  • Demandez la création d'un nouveau contrat à votre nom
  • Si l'eau est coupée quand vous arrivez (il n'y a pas d'eau au robinet), nous interviendrons et ferons le nécessaire dans les 24 h ouvrées.
  • ATTENTION : Si vous emménagez durant le week-end, nous vous invitons à nous contacter au plus tard le Vendredi midi.